passions d'amateur

Les passions en tous genres d'un éternel (ou presque) amateur

24 février 2016

Au revoir PS

Chère Madame ma député élue et membre du PS,
je crois que vous accomplissez votre charge de député avec engagement et conviction mais je viens vous dire que je ne voterai plus PS à l'avenir, après 45 années de vote pour ce parti qui était de gauche.
Les dernières aventures depuis 4 ans de notre démocratie sous pilotage PS m'ont tellement déçu et meurtri que c'en est fini de mon vote PS, sauf énormes changements dans ce parti. Changements auxquels je ne crois plus.
Au passage je vous invite à lire le billet ci joint d'une dame militante PS encore plus déçue que moi.

https://blogs.mediapart.fr/mouloud-akkouche/blog/220216/cher-parti-je-suis-venue-te-dire-que-je-men-vais?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-67

La déchéance de nationalité, la réforme du code du travail, l'oubli de "priorité à la jeunesse", les derniers soubresauts pour donner l'impression d'une inversion de la courbe du chômage,  le remaniement récent pour neutraliser et éparpiller EELV,  j'en ai assez de ces manœuvres d'enfumage et de communication stériles.

Un conseil, pensez à  rejoindre un vrai parti de gauche dans les mois prochains, car en 2017 le PS va voler en éclats.
Je vous souhaite malgré tout un fin de mandat utile.
Cordialement
Patrick Brindejont, habitant de Malakoff, ex votant PS.

Posté par pipabrin à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2014

Felix Valloton : le feu sous la glace - Décembre 2013 - Le Grand Palais

Parcours guidé par une conférencière, Mme Merle, de cette exposition d'un peintre que je ne connaissais pas du tout avant.
Félix Vallotton né en Suisse à Lausanne en 1865 naturalisé Français en 1900 et disparu à Paris en 1925.Il est inhumé au cimetierre du Montparnasse

C'est un artiste atypique qui commence sa carrière avec les Nabis puis se détache de ce courant tout en restant dans le renouveau post impresioniste. Il saura adoper pour ses toiles un style personnel avec des couleurs élégantes et des perspectives parfois étonnantes dans un dessin précis. En même temps il excelle dans des gravures sur bois et illustrations, évocatrices du siècle, très simplifiées dans un style d'affichiste. Ses gravures feront lui feront une réputation internationale.

un artiste unique qui, bien que proche des nabis, garde sa vie durant un style à la fois très personnel et résolument moderne. Reconnaissables entre toutes, ses toiles se distinguent par des couleurs raffinées et un dessin précis découpant la forme qu’il met également au service de la gravur - See more at: http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/felix-vallotton-le-feu-sous-la-glace#sthash.JOwlHBS5.dpuf
est un artiste unique qui, bien que proche des nabis, garde sa vie durant un style à la fois très personnel et résolument moderne. Reconnaissables entre toutes, ses toiles se distinguent par des couleurs raffinées et un dessin précis découpant la forme qu’il met également au service de la gravure - See more at: http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/felix-vallotton-le-feu-sous-la-glace#sthash.JOwlHBS5.dpuf
est un artiste unique qui, bien que proche des nabis, garde sa vie durant un style à la fois très personnel et résolument moderne. Reconnaissables entre toutes, ses toiles se distinguent par des couleurs raffinées et un dessin précis découpant la forme qu’il met également au service de la gravure - See more at: http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/felix-vallotton-le-feu-sous-la-glace#sthash.JOwlHBS5.dpuf

Tout d'abord à l'entrée de l'expo une série de portraits et de nus

 Autoportrait en 1885, soit à l'age de 20 ans. La joie n'est pas la caractéristique du peintre ni de ses sujets.

Autoportrait


Autre autoportrait, le chapeau semble presque aussi important que le personnage, histore de déranger le spectateur.

autoportrait2

                                                                                  
Autres nus, ci dessous "Le bain" et ci contre un clin d'oeil à l'odalisque.

20131226_150841

20131226_151003

Mais que vient faire ce perroquet, commettre un peu d'étrangeté ?

Legende 3

20131226_150725

tableau 3

20131226_150658

 

 

 

suite à reprendre un peu plus tard

ligne 1, colonne1 ligne1, colonne2
ligne 2, colonne1 ligne 2, colonne2
ligne 3, colonne1 ligne 3, colonne2

Posté par pipabrin à 18:30 - Art - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 décembre 2013

Envie de mers durables

Quand on voit ces superbes photos maritimes (ici deViviane en baie de Somme)

IMG_20130722_210645 ou encore celles de Dominique Guillaume  professionnelle et passionnée et même celles plus touristiques mais forts belles et bien choisies de "Fans de Bretagne", l'idée de préserver durablement  les mers s'impose, à tous points de vue. Ecologique, économique, esthétique, moral pour cette mère nourricière,...oui préserver.
Las nombreux sont ceux qui ne voient qu' à très court terme tous les grands profits égoïstes qu'ils peuvent faire de cette manne enrichie dès la nuit des temps. Alors j'ai honte de ces supermarchés qui arment des flottes de chalutiers en eaux profondes pour dévaster poissons et fonds. Halte à cela allez voir le blog de Pénélope JoliCoeur, superbement pédagogique en dessins. Vous pouvez aussi  signer la pétition de Bloom  .

Bien sûr il y a aussi, ces pirates assassins qui inondent de pétrole les flots et les côtes, ces misérables qui sur-peuplent des navires d'immigrants désespérés et bien d'autres affreux...à éliminer par tous les moyens légaux.

Pour finir en positif échangeons de bonnes recettes maritimes avec des produits de pêches durables. En voici une courte mais excellente de Franck, faite au Noël 2012 et qui fût fort appréciée des convives.

Homard de Noël à la Francky

Ingrédients
un homard de 400gr /personne
tomates
persil
Oignons
Un peu d'ail
Dans un grand faitout
Faire revenir et roussir les oignons (huile d'olive)
Couper les homards casser les pattes,
Couper les queues dans le sens de la longueur
Ajouter tomate beaucoup de safran, persil encore un peu d'ail à la fin

Pas cuire longtemps, une douzaine de minutes

Posté par pipabrin à 18:02 - Citoyen du monde - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 novembre 2013

Bleu Blanc Rouge

Allez je vais m'essayer à bloguer régulièrement en racontant ce que j'aurais mis sur FB mais avec un objectif de ton encore plus libre et humoristique. Peut être thérapeutique en Bleu-Blanc-Rouge ?

 BLEU Sur les Bleus qui ont surpris tout le monde y compris eux mêmes en se qualifiant pour le Brésil 2014 en gagnant le match retour 3-0 (ils avaient perdu à l'aller 0-2). Grande joie auprès des supporters pour la plupart heureux d'avoir vu un match d'exception et d'une belle image de la France qui gagne. Enfin une bonne nouvelle qui clôt temporairement le bec des « déclinistes ». Comme beaucoup je n'y croyais pas mais j'avais pris la précaution de dire « sauf s'ils font le Job », ce qu'ils ont fait. Mais certains avaient pris moins de précaution telle Doria Tillier Miss Météo de C+ qui annonce avant le match pour motiver les Bleus que si la France se qualifie, elle présentera le lendemain 20/11 la météo à poil.
Le lendemain des millions de spectateur découvrent que Doria tient sa parole.

Dorial Tillier présente la météo à Poil

BLANC je m'insurge une fois de plus sur l'usage du terme « raciste » Les scientifiques ont démontré qu'il n'existe qu'une seule race humaine d'origine Africaine et sept groupes biologiques.

Ainsi l'article 1er des droits de l'homme de 1789 était bien en avance !

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune ».

Alors pourquoi utiliser encore le terme de « raciste » alors que l'on sait qu'il n'y en a qu'une ?

ROUGE Le Beaujolais nouveau est arrivé ce jeudi 21 novembre. Et quoique la ferveur soit aujourd'hui moins importante que dans les années 60 et 70, je me dis qu'il ne faut pas rater une occasion de faire la fête avec modération en cette saison des brumes et pluies (hic).

 Et je vous recommande celui d'Olivier Depardon, fruité et gouleyant

 

Posté par pipabrin à 15:26 - Humour - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 octobre 2013

Recette de courgettes croquantes, tomates cerises, câpres et pesto

Des courgettes croquantes, de petites tomates cerises en grappes et de câpres. La sauce est un pseudo pesto,  à base de basilic, d'ail, de pignons de pin et de parmesan

Les ingrédients (quantités pour 4 personne(s))

courgettes-tomates

Pour la sauce

  • 1/2 botte de basilic 

  • 50 g de pignons de pin

  • 4 gousses d'ail

  • 30 g de parmigiano Reggiano râpé



Pour le reste de la recette
Câpres : 30 g

  •  4 oignons nouveaux

  • 2 courgettes

  • 15 à 20 tomates cerises

  • Sel fin

  • 2 cuillère à soupe d'huile d'olive

  • 100 gr de copeaux de Parmigiano Reggiano

 

Description de la recette

Inspiré d'une recette de pennes aux courgettes tomates cerise et pesto de « l'atelier des chefs »


Hachez grossièrement façon pesto mais sans faire une pâte, les feuilles de basilic, les pignons de pin, le parmesan râpé et l'ail. Mélanger.

Couper les courgettes en petits cubes façon brunoise. Couper les câpres en 2 et les tomates en 4. Tailler les oignons nouveaux en fines brunoise.

Dans une poële chaude, verser un trait d'huile d'olive puis mettre les oignons et les courgettes à suer 2 minutes. Mettre les câpres et le pesto pendant 2 autres min. Eteindre le feu et ajouter les tomates.

Mélanger le tout, puis servir. Ajouter éventuellement quelques copeaux de parmesan pour finir.

Posté par pipabrin à 15:45 - cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2013

Roulés d'aubergines à la ricotta

Roulés d'aubergines à la ricotta

 Recette inspirée de l'article suivant
http://www.cuisineaz.com/recettes/roules-d-aubergines-a-la-ricotta-47155.aspx

Recette pratiquée de nombreuses fois et très appréciée surtout en été

Ingrédients 

 

  • 1 pot de tomates séchées à l’huile
  • 1 bouquet de menthe fraîche
  • 600 g de ricotta
  • 4 petites aubergines bien fermes
  • huile d’olive
  • 2 c. à café de thym
  • sel, poivre du moulin

Préparation

Lavez la menthe, séchez-la, effeuillez-la et ciselez-la finement. Égouttez les tomates séchées et hachez-les au couteau. Mettez la ricotta dans un saladier, salez légèrement et poivrez, ajoutez la menthe et les tomates hachées. Mélangez à la fourchette, tassez bien la préparation, filmez le plat et réservez au réfrigérateur.
Lavez et séchez les aubergines, coupez les pédoncules puis découpez-les dans la longueur en tranches fines d’1/2 centimètre d’épaisseur. Posez-les à plat sur une plaque (éventuellement sur une feuille d'alu ou de papier sulfurisé) et badigeonnez-les d’huile d’olive au pinceau. Retournez-les et recommencez l’opération. Salez légèrement, poivrez et éventuellement saupoudrez de brisures de thym.
Passez au grill du four 3 ou 4 minutes de chaque côté les lamelles d’aubergine. Une fois grillées légèrement, séchez-les sur une feuille de papier absorbant puis ajoutez au milieu de chaque tranche d’aubergine un peu de mélange à la ricotta et enroulez la lamelle d’aubergine autour. Maintenez la roulade fermée à l’aide d’une pique en bois. Servez de suite.

Astuces

Variantes : - Remplacez la Ricotta par du fromage de chèvre frais. - Ajoutez du basilic ciselé au mélange à la ricotta. - Ajoutez des poivrons marinés hachés au mélange à la ricotta. - Remplacez les tomates séchées par des tomates confites à l’huile.

Posté par pipabrin à 19:30 - cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 septembre 2013

Tartare de daurade à la mangue et coriandre

Tartare de daurade à la mangue et coriandre

tartare_de_daurade_a_la_mangue_coriandre_feuille_et_tuile_de_parmesan

 Les ingrédients pour 6 personnes

  • 600 g de filets de daurade royale

  • ½ botte de coriandre fraîche

  • 3 oignons nouveaux

  • 6 pincées de sel fin

  • 6 pincées de piment d'Espelette

  • 6 giclées de sauce Worcester

  • un citron(s) vert non traité

  • 1 cuillerée à soupe (cas) d'huile d'olive

  • 1 cas de moutarde

  • 1 mangue

  • 100 g de parmigiano Reggiano râpé

  • 100 g de salades fines mélangées dite mesclun

 Description de la recette

Lever la peau des filets de daurade et ôter les arêtes. Couper au couteau la chair en petits dés et la disposer dans un bol.

Hachez au mixer les feuilles de coriandre et les oignons nouveaux puis couper au couteau en petits dés la chair de la mangue.

Râper le zeste d'un citron vert lavé et récupérer le jus.

Dans le bol, mélanger tous les ingrédients avec une pincée de sel, du piment d'Espelette, la moutarde et l'huile d'olive.

Servir le tartare cerclé dans une assiette et l'accompagner de feuilles de salades fines.

Ps : la photo est issue de la recette d'origine un peu remaniée avec l'option parmesan que je n'ai pas prise (Préchauffer le four à 220 °C (th. 7).

option parmesan : Râper le parmesan et l'étaler sur une toile de cuisson, puis le cuire au four à 220 °C pendant 5 à 6 min, jusqu'à ce qu'il jaunisse. Le faire ensuite refroidir puis le concasser en chips.)

http://www.atelierdeschefs.fr/fr/recette/5689-tartare-de-daurade-a-la-mangue-coriandre-feuille-et-tuile-de-parmesan.php

j'ai oublié de photographier mes assiettes

 

Posté par pipabrin à 12:07 - cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 décembre 2012

Un siècle de BD : les 50 BD incontournables

Le magazine LIRE dans un hors -série n°15 a choisi les 50 BD incontournables du siècle.

L'idée est de nous faire réagir, d'exciter notre curiosité et de créer le débat.

  Ces 50 choix, les voici :                                                                                                  

1: Tintin au Tibet par Hergé
2: Maus par Art Spiegelman
3: La ballade de la mer salée (Corto) par Hugo Pratt
4: La marque jaune par Edgar P.Jacobs
5: Watchmen par Alan Moore et Dave Gibbons
6: Little Nemo par Winsor McCay
7: Jimmy Corrigan par Chris Ware
8: L'ascension du Haut-Mal  par David B
9: Arzach par Moebius
10: QRN sur Bretzelburg par André Franquin & Greg
11: Quartier lointain par Jirô Taniguchi
12: Astérix et Cléopatre par Albert Uderzo et René Goscinny
13: Persepolis par Marjeane Satrapi
14: Adieux Brindavoine par JacquesTardi
15: La voiture immergée  par Maurice Tillieux
16: Le photographe par Emmanuel Guibert et Didier Lefevre
17: Snoopyet les Peanuts par Charles M. Schulz
18: Les dingodossiers par Marcel Gotlib et René Goscinny
19: La mine de l'Allemand perdu (Blueberry) par Jean Giraud et Jean-Michel Charlier
20: Gare aux gaffes (Gaston) par André Franquin
21: Le combat ordinaire par Manu Larcenet
22: Les Mauvaises gens par Etienne Davodeau
23: Sur la piste des Dalton (Lucky Luke) par Morris et René Goscinny
24: La Triligie Nikopol par Henki Bilal
25: Mister Natural par Robert Crumb
26: Un pacte avec Dieu par Will Eisner
27: Le bibendum céleste par Nicolas De Crécy
28: Lapinot et les carottes de Patagonie par Lewis Trondheim
29: La fièvre d'Urbicande par François Schuitens et Benoît Peeters
30: Krazy Kat par George Herriman
31: Histoire de Monsieur Jabot par Rodolphe Topffer
32: Le chat du rabbin Joan Sfa)
33: L'histoire des 3 Adolf par Osamu Tezuka
34: L'origine par Marc-Antoine Mathieu
35: Les frustrés par Claire Bretécher
36: La nuit par Philippe Druillet
37: Blotch par Blutch
38: Les idées d'Achille Talon, cerveau-choc par Greg
39: La griffe noire (Alix) par Jacques Martin
40: L'art invisible par Scott McCloud
41: L'idée fixe du savant Cosinus par Christophe
42: Palestine par Joe Sacco
43: Tarzan par Burne Hogarth
44: Akira par Katsuhiro Otomo
45: BlackSad : Arctic Nation par Juanjo Guardino et Juan Diaz Canales
46: Le naufragé du "A" (Philémon) par Fred
47: Barbarella par Jean-Claude Forest
48: Spiderman par Steve Ditko et Stan Lee
49: Le déclic par Milo Manara
50: Les passagers du vent par François Bourgeon

Posté par pipabrin à 14:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 septembre 2012

Manu Chao Me Gustas tu - Tu me plais

Te lo dije bien clarito                                Je te l'ai dit clairement
Doce de la noche en la Habana,Cuba           Minuit à la Havane, Cuba
Once de la noche en San Salvador,             Onze heures du soir à San Salvador
Once de la noche en Managua, Nicaragua    Onze heures du soir à Managua, Nicaragua

Me gustan los aviones, me gustas tu.         J'aime les avions, tu me plais.
Me gusta viajar, me gustas tu.                  J'aime voyager, tu me plais.
Me gusta la mañana, me gustas tu.            J'aime le matin, tu me plais.
Me gusta el viento, me gustas tu.              J'aime le vent, tu me plais.
Me gusta soñar, me gustas tu.                  J'aime rêver, tu me plais.
Me gusta la mar, me gustas tu.                 J'aime la mer, tu me plais.

                                               Refrain

ManuChaoClandestino  

Que voy a hacer                                    Que vais-je faire?
Je ne sais pas                                       Je ne sais pas

Que voy a hacer                                    Que vais-je faire?
Je ne sais plus                                       Je ne sais plus

Que voy a hacer                                    Que vais-je faire?
Je suis   perdu                                       Je suis perdu
Que horas son, mi corazón                      Quelle heure est-il, mon amour ?

Me gusta la moto, me gustas tu.               J'aime la moto, tu me plais.
Me gusta correr, me gustas tu.                 j'aime courir, tu me plais.
Me gusta la lluvia, me gustas tu.               J'aime la pluie, tu me plais.
Me gusta volver, me gustas tu.                 J'aime revenir, tu me plais.
Me gusta marijuana, me gustas tu.            J'aime la marijuana, tu me plais.
Me gusta colombiana, me gustas tu.          J'aime la colombiana, tu me plais.
Me gusta la montaña, me gustas tu.          J'aime la montagne, tu me plais.
Me gusta la noche, me gustas tu.             J'aime la nuit, tu me plais.

                                            Refrain

Me gusta la cena, me gustas tu.              J'aime le dîner, tu me plais.
Me gusta la vecina, me gustas tu.            J'aime la voisine, tu me plais.
Me gusta su cocina, me gustas tu.           J'aime sa cuisine, tu me plais.
Me gusta camelar, me gustas tu.             J'aime baratiner, tu me plais.
Me gusta la guitarra, me gustas tu.          J'aime la guitare, tu me plais.
Me gusta el regaee, me gustas tu.           J'aime le reggae, tu me plais.

[Refrain]

Me gusta la canela, me gustas tu.           J'aime la cannelle, tu me plais.
Me gusta el fuego, me gustas tu.            J'aime le feu, tu me plais.
Me gusta menear, me gustas tu.             J'aime bouger, tu me plais.
Me gusta la Coruña, me gustas tu.          J'aime la Corogne, tu me plais.
Me gusta Malasaña, me gustas tu.          J'aime Malasaña, tu me plais.
Me gusta la castaña, me gustas tu.        J'aime les châtaignes, tu me plais.
Me gusta Guatemala, me gustas tu.        J'aime le Guatemala, tu me plais.

Que voy a hacer                                 Que vais-je faire?
Je ne sais pas                                     Je ne sais pas
Que voy a hacer                                 Que vais-je faire?
Je ne sais plus                                    Je ne sais plus
Que voy a hacer                                 Que vais-je faire?
Je suis perdu (x3)                               Je suis perdu (x3)


Que horas son mi corazón (x6)               Quelle heure est-il, mon amour ? (x6)

Alabin, Alaban, Alabin bon ban
Oplabim, oplabam, oplabim bom bam
Alabin, Alaban, Alabin bon ban

 

 

Posté par pipabrin à 09:52 - Chanson - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 septembre 2012

Le petit Chaperon Rouge au golf

Le petit chaperon rouge va jouer au golf sur le petit 9 trous qui sépare sa maison de celle de sa grand-mère.

Au trou n°2, elle aperçoit le grand méchant loup tapi derrière un buisson.
- Oh ! Comme vous avez de grands yeux, lui dit-elle.
Et le loup s’enfuit sans demander son reste…

Un peu plus loin au trou n°5, le petit chaperon rouge voit le même loup caché derrière un arbre :
- Oh ! Comme vous avez de grandes oreilles, lui dit-elle.
Et le loup de s’enfuir à nouveau.

Un peu intriguée par ce comportement, le petit chaperon rouge poursuit néanmoins son parcours.
Au trou n°8, elle revoit le loup, caché cette fois dans un bunker.
- Oh ! Comme vous avez de grandes dents, lui dit-elle.
Alors le loup se met à hurler :
- Mais  vas potter et laisse moi faire caca tranquille ?!

Posté par pipabrin à 18:02 - Humour - Commentaires [0] - Permalien [#]